NEWS

rss Flux RSS
couverture
.../...    Je ne regrette rien, je suis consciente d'avoir de la chance de courir, d'effectuer mes meilleures performances sur cette saison si mal commencée.
Je profite de retrouver des sensations sur les skis. Je regarde avec plaisir les autres médailles Françaises...
Je me détache en fait de la notion de résultat pour me concentrer sur des sensations, du ressenti, de la concentration, pour vivre pleinement ces derniers dossards.
Je suis tellement détachée des choses matérielles que j'ai dû par mégarde jeter à la poubelle feu mon nouveau téléphone.... dans sa boîte....
 Mis à part le vol, je ne vois malheureusement que ma bêtise comme grande responsable. Ou la poubelle boulimique, aigrie de ne manger que des choses usagées et pourries qui s'est jetée sur un truc neuf pour se venger.

Le 12/02/2018
Sprint et poursuite des Jeux : deux départs, deux courses différentes.
Au départ du sprint, un peu tendue par les conditions froides et ventées et mes réglages de tirs laborieux.... mais une course finalement très belle, très concentrée et appliquée, très opportuniste  et qui finalement m'apporte une belle 4ème place : mon meilleur résultat depuis longtemps !!!
J'ai donc vécu cette surprenante remontée dans les premiers dossards comme une petite victoire sur moi !! (on ne se refuse rien !).
Ensuite, forcément, le soir lorsque cerveau ne peut s'empêcher de refaire la course mille fois, je ne rate pas cette balle couché..... mais ce n'est qu'un rêve !!
Ce soir poursuite.
Je suis très partagée. Tellement contente pour Nanass qui réalise un rêve, qui fait une course parfaite aujourd'hui, saisit sa chance et la serre très fort jusqu'au bout pour aller chercher cette  belle médaille. Honneur pour sa carrière et pour l'athlète qu'elle est. Joie pour moi, pour ma partenaire de toujours, pour la copine. Bref, j'ai eu l'impression de partager moi aussi cette 3ème place par procuration !
Puis le flan retombe d'un coup et je me retrouve seule dans mon lit avec mes 7 anneaux de péna...... et ma course ratée.... Donc très déçue d'un autre côté.
C'est ça le biathlon.
Pour parler plus en détail de cette poursuite, J'ai fais deux grosses erreurs : mon premier tir m'a sortie de l'état de concentration dans lequel j'étais. Un tir groupé sur le cordon bas droit  (mauvaise gestion du vent). Le second me relance dans la course mais me place ensuite juste derrière une allemande dans le troisième tour. Le vent sur la piste étant fort, je me suis dis que la meilleure solution était de rester derrière. Mauvaise décision.
Le problème c'est que je me suis endormie pour ne jamais me réveiller derrière la carabine lors du premier debout. Deux nouvelles erreurs qui me coûtent cher.
Je ne parle pas du troisième tir où une vilaine rafale nous accueille bras ouverts avec Justine. Dur dur....
Une mauvaise course à oublier très vite. Forcément je m'en veux, forcément je ne suis pas fière.
Mais c'est les JO, seules les médailles comptent, les places d'honneur n'ont de considération que par les athlètes qui les font !! Et pourtant, ce sont des émotions que j'ai gravées aujourd'hui.
 Le stress et l'excitation du départ, de la joie de jouer devant, d'imaginer que je pouvais aller chercher un métal (bah oui, je suis humaine, j'y ai pensé mille fois !), l'émotion de voir ce rêve réalisé par une copine.
L'immense respect que j'ai pour Martin. Pour l'incroyable athlète méritant, dominant, maître incontesté de la discipline. Cet orgueil, cette envie de se dominer, de réussir à se contrôler, de maîtriser ses émotions... que donnerais-je pour avoir cette faculté à me dépasser sur chaque départ !!

1 Le 09/02/2018
Petite virée dans le centre ville hier. Village disney de statues de neige.
J'en connais une qui aurait été contente de trouver la petite sirène, Alice, la Belle et la Bête et autres personnages de conte.

Une matinée bien sympathique à errer dans le vent à travers la ville




1    2    3

4    5    6

voir les autres photos des JO 2018 --->   Photos des Jeux olympiques 2018

1 Le 06/02/2018
Photos du site et des belles plantes qu'on peut trouver...!!!
Dans le genre de plante moi je suis la tomate ou le poivron du groupe.... dans quelques jours, je passe au violet aubergine et je m'offre le luxe de clignoter.
Fin des Jeux, je serai sans doute phosphorescente.
En attendant les pistes sont belles mais très dures. Ce qui les rend tout de suite moins belles. Un peu comme Johnny Deep : beau mais inaccessible donc pas top.
Ce sera donc une piste qui profitera aux bonne skieuses. Ça tombe bien, cette année j'ai trop la caisse !!
La neige fait un "crouic crouic" qu'on reconnait entre tous : c'est le bruit abrasif des skis qui glissent pas. Certaines parties de piste ne voient pas le soleil, et sur ces portions..... il faut pousser. Poussez madame, poussez.... j'ai déjà entendu ça quelque part....2
Au tir, un peu dur pour moi. (encore !) j'ai du mal à m'adapter au froid qui m'engourdit le visage et les yeux, altérant un peu l'état de conscience et de concentration nécessaire pour ajuster la  visée. Et puis il y a le vent....
Voilà !! Beau tableau hein !!
Les journées passent plutôt vite. En se levant à midi on a l'impression d'avoir déjà mangé une partie de nos activités.
Le soir on se couche, avec l'odeur prenante de la barbaque grillée qui forme un nuage odorant de fumée dans la salle de repas. Baaaaaahh

Le 03/02/2018 
Arrivée en Corée, après un voyage de 28h porte à porte.
Une première nuit en deux partie avec un réveil plein éveil à 4h du matin heure locale (couché minuit) qui a duré 2h, heureusement j'avais prévu le coup et j'ai écouté la voix grave d'Ameisen (émission "sur les épaules de Darwin") à propos de la domestication du feu par les hommes. Passionnant. Je me suis rendormie jusqu'à midi.
Le village Olympique s'élève à 15 étages. Nous sommes au dernier étage. Cool, au moins on aura été sur la plus haute marche du podium une fois sans effort (y a un ascenseur). Je pense qu'il y a  une dizaine de tours de 15 étages rassemblant les nations.
On mange dans une patinoire, à s'observer -entre différentes nations/différents sports- en douce (ou pas)... et encore, tout le monde n'est pas encore arrivé !
Le truc cool : on peut sortir courir sur un petit chemin en dehors du village. Bah, ça paraît un peu bête mais pour moi ça compte de pouvoir sortir des barrières et des contrôles !
Décalage horaire : 8h.
Les entraînements sont tardifs, ce qui nous laisse un peu de temps pour faire des trucs.
Quoi par exemple ? Ben, de déballer nos affaires, de ranger nos chambres, de faire marcher le nouveau téléphone,  de prendre les rayons du soleil sur la terrasse, de re-dormir, d'apprendre l'anglais et autres trucs pas fatigants du style.
Pour l'instant les effets du décalage horaire : y a des fils qui se touchent dans ma tête.
Ce n'est pas désagréable.

le 30/01/2018

En attendant le grand départ..... sorties ski sur les traces du loup à Correncon.
Ça fait toujours un petit truc de trouver des preuves que ce personnage peuplant les histoires pour enfant existe pour de vrai !!
Cependant j'ai guetté avidement les bois à la recherche d'une image à associer aux traces.... mais le responsable est resté discret et n'a pas montré le bout de sa queue !
rossignol

Le 30/01/2018

Nouvelle gamme Rossignol... le rouge et le noir, sobre et efficace !
J'espère qu'en plus ils tirent bien, ils skient vite et rattrapent le manque de caisse de ceux qui ne l'ont pas...!!





Le 21/01/2018
Je ne serai pas au départ de la mass start aujourd'hui. On continue de laisser à mon corps le temps de souffler, quand bien même les sensations reviennent.
Dommage bien sûr mais je pense que c'est une bonne décision.
Je me suis même vraiment fait plaisir sur la course d'hier, ayant de nouveau l'impression d'être maître de ma course, de mon souffle, de mon allure.
Coooooool !! J'avais oublié qu'on pouvait ressentir du plaisir à courir. Dommage que je n'ai pas su profiter de ce regain de forme pour coller les balles au fond...
Maintenant je souhaite de toutes mes forces continuer sur cette lancée, garder en mémoire les sensations d'hier et les enregistrer pour repartir sur les mêmes bases lors du prochain dossard.
En attendant il y a une bouille rose qui me manque tellement que je crains de devoir passer la prochaine semaine collée à ses petites joues...
 1    2    3

4    5    6
Le 18/01/2018
Enfin une course à 100%...!!
Alors bien sûr, c'est mon 100% du moment, avec mes jambes de l'année... troquées dans une brocante sur un coup de tête... avec mes poumons de l'année, échangés eux
 aussi contre une barbie sirène pour Adèle.
Je ne sais pas si j'ai gagné au change mais bon, aujourd'hui je suis contente de faire le plein au tir.
La course avait pourtant mal commencé avec un bâton que je casse bêtement sur le portillon de départ.
Je vous raconte même pas les jambes que j'ai carbonisées dans le premier tour mais bon....
Contente donc de cette course, je pense que je remonte doucement (très très très doucement, mais bon, les vieux c'est comme ça, ça va pas très vite mais ça lâche rien).
Je veux ma part de soleil ...

Le 13/01/2018 "... Je suis contente .... j'ai pris du plaisir ....
 

Le 16/01/2018
Jolies photos de nos magiciens d'Oz...!!
1      3    
  1       
1    2    3

1    2    3