NEWS

rss Flux RSS
1

le 17/03/2017 :  2

Parlons peu, parlons bien : ne parlons pas de moi !!

Belle course pour Justine et Nanas qui nous ont régalées, je leur tire ma révérence et leur souhaite de profiter de ce beau moment à partager toutes les deux !!!






le 14/03/2017 : 
2
Arrivée à Oslo. Comme c'est étrange de revenir dans un lieu où affluent tant de souvenirs intenses.
Le meurtrier revient toujours sur le lieu de son crime il paraît.

Je n'ai encore tué personne mais je vis ce retour sur les collines d'Holmenkollen avec un mélange de sentiments qui s'effacent peu à peu pour laisser la place à la nostalgie.
Je ne me drape pas des fantômes du passé mais je constate juste que j'ai eu la chance de vivre ici des moments incroyables.

Le troll arrive avec sa clique ce soir. J'ai hâte de me faire croquer...!!! Il est temps à présent d'aller me perdre sur les pistes embrumées.

 
2
le 11/03/2017 :

YYYYYYYIIIIIPIIIIIIIIIII !!!!!
YESSSSSSSSSSSSSS
:)
pas de commentaires.

Tellement longtemps que je n'étais pas montée sur le podium que je me suis trompée de côté !
héhéhé !



le 09/03/2017 :
La Finlande est un pays plat, et pourtant la piste de course comprend la plus grosse bosse de tout le circuit des coupes du monde...!!
Après un périple long et pénible entre les avions, les bus et les aéroports surchauffés, sièges d'avion inconfortables, décalage horaire et Cie. Il arrive un moment où on ne sait plus où est le haut du bas, le jour ou la nuit, si on a faim ou sommeil.

En fait on a tout le temps sommeil sans pouvoir dormir.
J'en suis là. Complètement déphasée.
 2Et puis moins je dors, plus je pense. C'est un cercle infernal qui me pousse à un acte de décapitation pour séparer cette tête bruyante du reste de mon corps.


Alors j'écoute la vie de Jacques Higelin qu'un ami m'a téléchargé sur mon téléphone en vue des longues heures d'avion. Ça me change les idées.
Sacré bonhomme ce Jacques !! Un talent farfelu avec une vision de la vie à laquelle j'adhère pour le moment (je n'en suis qu'à la troisième heure d'écoute sur 5).

Sinon niveau ski, je n'en suis pas bien plus loin que la dernière fois. Beaucoup d'appréhension, trop de questions, difficulté à assumer mes choix, difficulté pour la famille de suivre ces choix. Et pourtant envie de bien faire, plaisir de la glisse et pureté des espaces blancs. Une balance qui, cette année ne trouve pas de point d'équilibre, oscillant sans cesse d'un bord à l'autre.
Jacques, revient !!!

Souvenir de Corée
1 2 3 4   
voir d'autres photos ?

le 02/03/2017
Pas de panique Monique. Je vais bien, la grande faucheuse n'aura pas ma peau ce soir.
Je n'ai pas d'explication sur ce qui s'est passé durant la course,
j'ai fais une sorte de baisse de tension en sortant du tir debout, je me suis sentie toute faible d'un coup comme quand on se relève trop vite. La suite est moins sympa : je pense que ça m'a fait stresser et que je me suis mise à hyper-ventiller : crise d'angoisse.
Je n'ai pas pu finir la course.
Vous imaginez bien que j'ai les boules, après un beau tir et un bon temps de ski sur les deux premiers tours, c'est dommage de ne pas passer la ligne d'arrivée.....
Mais c'est comme ça. Quand ça veut pas faire... le corps à ses limites et il essaie de communiquer avec mon cerveau qui n'est pas d'accord pour baisser les bras tout de suite.
Voilà, c'est tout. Mais ça va.
Mon ego en prend un coup. Mon moral aussi, ma joie d'être ici n'en parlons pas.
J'ai pris la foudre du dragon qui n'a pas l'air ravi de me voir piétiner ses plates bandes.

le 28/02/2017 : 
2 Pour le moment moi je kiffe la Corée.
Les montagnes ressemblent plutôt à des collines en forme de dômes habillés de variétés de bouleaux et de pins sylvestres
(même si leurs essences doivent être différentes).
En hiver, cela semble un peu déplumé et ça ne correspond pas du tout à l'image qu'on a des pays alpins ou nordiques.
Mais l'été ça doit être vraiment chouette. Tout vert et fleuri.



3 Leurs forêts sont apaisantes, on s'y sent bien.
Dans cette station de ski alpin, de petits sentiers bordent les pistes, c'est là que je vais courir les matins. J'observe pleins d'oiseaux que je n'avais jamais vu : mésange variable, de chine, sittelle de chine, pic cendré..... sur les pentes du "mont Dragon" qui domine la station.




 De ce fait tout s'appelle le "dragon machin truc" : on loge au "Dragon Valley", il y a un "Dragon bar", un "Dragon store" etc...

4

Du coup, je vous écrit depuis mon "Dragon lit" après avoir pris un "dragon petit-déjeuné" à 14h (levée 13h) constitué de "dragon riz collant et super bon", de "dragons fruits de mer" et d'autres "dragons plats d'ici".

Je vais sans doute me faire une petite "dragon sieste" avant le "dragon entraînement de 20h".